L’ancien cimetière de Bouquet

20151109_163318(1) (Copier) De l’église et du prieuré Saint-Martin, il n’existe que quelques vestiges et des tombes éparses, témoins du passé de ce sanctuaire, enfoui sous un épais manteau de verdure depuis deux cents ans.

Incendié lors de la révolte des Camisards, l’ancien prieuré Saint-Martin sera restauré puisque au XVIII ème siècle, nous trouvons maintes traces d’une activité religieuse à cet endroit (nomination de prieurs, mariages, baptêmes et enterrements).20140914_183343 [1024x768]

Le “vieux cimetière” dont les dernières sépultures datent de 1926, quant à lui, fut abandonné depuis la création par l’équipe municipale en 1927 d’un nouveau cimetière, jouxtant la nouvelle église, attribué à la fois aux catholiques et aux protestants.

Aujourd’hui ce lieu chargé de mémoire atteste de cette ancienne vie paroissiale. Bel endroit où peut-être  reviennent parfois les âmes défuntes, au milieu de vieilles pierres poétiquement érigées vers le ciel.

Nous utilisons des cookies

Vous pouvez accepter ou refuser l’utilisation de cookies qui nous permettent de réaliser des statistiques de visites de notre site. Politique de confidentialité