Edito

La commune de Bouquet, une des toiles de fond du prochain film de Nicolas Vanier !

Depuis le 2 mai dernier, le réalisateur Nicolas Vanier a tourné deux scènes de son film « Poly »  à Bouquet. Ce film est adapté de l’œuvre de Cécile Aubry. Il s’agit d’une histoire d’amitié entre une petite fille et un poney, l’histoire se situant dans les années 1960.

Deux scènes d’extérieur dans la nature ont été tournées avec le poney et l’enfant sur la commune. Ce film est tourné dans la région depuis ce début mai et durera sur les autres sites jusqu’à fin juin à Goudargues, Montclus, Allègre, Méjannes le Clap, La Roque sur Cèze, Portes etc….

Nicolas Vanier est connu pour ses films et ses expéditions dans le grand nord. Son régisseur Mathieu Delahousse et son assistante Anaïs Gravier partagent avec lui ce respect de la nature. Pas de bouteilles plastiques sur le tournage, ni de déchets. Un véritable challenge pour une équipe de 60 techniciens avec une mise en œuvre considérable.

Le producteur a décidé de ne pas faire voler d’hélicoptère le long des falaises car les oiseaux nicheurs sont en période de reproduction.

« Je signerai ici mon sixième long métrage tourné en plein de cœur de cette nature dont je défends les droits depuis toujours. Ma connaissance de la nature et des animaux sera mise à profit afin de livrer un film vrai, drôle, émouvant et à grand spectacle », nous dit Nicolas Vanier .  Merci à lui et ses équipes pour ce respect effectif de notre éco système très fragile. Ce film sortira au cinéma au 2° semestre 2020.

3- Poly
4- Poly
2- Poly
5- Poly
1. Poly
2019-05-19_123331

Une éclaircie dans notre forêt

Une coupe d’éclaircie s’est faite au 1° trimestre 2019, gérée par l’ONF qui est en charge de nos bois communaux. Cette coupe a été réalisée comme prévu pour aérer la plantation : une rangée toutes les six rangées.

Les deux dernières années, beaucoup de cèdres et de sapin de Céphalonie sont morts en raison de la canicule. Ils ont été coupés. Ce bois a été broyé sur place pour fournir du bois de chauffage pour chaudière. L’entreprise prestataire a réalisé ce travail délicat en raison des arbres morts à éliminer : elle a manifesté en plus un respect du milieu et un professionnalisme remarquable.

Le hameau de  Mas Ravin fait l’objet d’entretien

En avril l’élagueur est venu tailler les deux mûriers du terrain communal au Mas Ravin.
Le 4 mai, Thierry Lattard et Serge Perles ont broyé les branches avec la participation des habitants du hameau. Cette petite placette va faire l’objet de notre attention dans les mois prochains, l’idée étant qu’elle puisse devenir un lieu de rencontre et de loisir pour les foyers de Mas Ravin.

Nous utilisons des cookies

Vous pouvez accepter ou refuser l’utilisation de cookies qui nous permettent de réaliser des statistiques de visites de notre site. Politique de confidentialité