Toponymie : d’où vient le nom de Bouquet ?

dans un acte par lequel le roi de France Louis VI le jeune cédait un certain nombre de villes (qui peut être traduit  par ensembles de mas et castra : pluriel de castrum du nord de l’Uzège).

L’étymologie de « Bouquet » n’est pas complètement tranchée. Mais dans ce pays de bois et de garrigue,   ce ne peut pas être celui de « Bosc » (bosquet), car cela ne le distinguerait en rien des autres lieux.

-> «Bocheto» vient de «Boquetum» forme gallo-romaine, dont la racine serait « Boc ».  Il s’agit d’une racine pré-latine se rapportant à la notion de hauteur, « montagne ». Si l’on considère le site du Castellas, on peut  considérer ce  sens comme plausible. Et le suffixe « et » a une valeur locative de lieu plus que diminutive.

-> Par ailleurs, le terme de «Bouc» en latin populaire a le sens de trou, cavité, passage entre les rochers.  Si on considère le site du Castellas, choisi pour l’implantation d’un château, on constate à quel point il est remarquable, se trouvant dans une trouée de la succession de rancs, avec pourtant une vue imprenable sur tous les points sensibles de la région.

Ces deux sens sont donc à retenir, sans en exclure d’autres. Les habitants de Bouquet sont appelés :  Bouquetenc (au masculin)  et Bouquetenque (au féminin).

Nous utilisons des cookies

Vous pouvez accepter ou refuser l’utilisation de cookies qui nous permettent de réaliser des statistiques de visites de notre site. Politique de confidentialité