Rattachement de la commune de Bouquet : donnez votre avis !

Dans cette période d’évolution des régions, de questionnement sur le rôle des communes, et d’obligation de mutualisation des compétences entre communes, il pourrait être opportun de nous reposer la question du rattachement de la commune de Bouquet à plus grand qu’elle.

C’est pour avoir votre avis de fond sur la question que nous vous proposons le sondage que nous avons mis dans votre boite aux lettres. Merci de nous le retourner en Mairie avant le vendredi 11 septembre.

2015-08-27_110946En effet, il avait été décidé par l’équipe municipale précédente, en janvier 2013, de rattacher Bouquet à  l’EPCI Alès Agglo (Etablissement Public de Coopération Intercommunale), qui  rassemble depuis cette date 50 communes regroupant 100900 habitants, et dont nous sommes à la limite. Depuis et de ce fait, nous avons notamment perdu un statut très important pour notre commune, celui de « commune rurale », qui nous empêche l’accès à des subventions cruciales pour nous (entre autres pour l’assainissement collectif, pour l’entretien des DFCI,…). Nous sommes également confrontés à un contrôle unilatéral de notre territoire par une Agglo peu sensible à notre ruralité, ce qui peut devenir problématique dans un contexte national où les communes perdent progressivement leurs pouvoirs.

2015-09-01_214320Aujourd’hui, nous sommes dans une conjoncture où nous pourrions réétudier éventuellement ce rattachement. C’est le bon moment. Par exemple au profit d’un regroupement avec la Communauté de Communes « Pays d’Uzès ». Plusieurs avantages pour notre commune pourraient militer en faveur de ce changement, parmi lesquels :

  •  Un retour à un statut de commune rurale, ce qui nous rendrait l’accès à davantage de subventions
  • Une coopération avec des communes de même taille et de même problématique (Lussan, Fons sur Lussan, Vallérargues, Belvezet, etc.)  ainsi qu’avec Uzès qui est un gros bourg de 8000 habitants
  • La valorisation de notre foncier et de nos biens immobiliers, par l’appartenance à un territoire plus recherché
  • Le fonctionnement  d’une Communauté de Communes, qui est moins contraignant que celui d’une Agglo (avant tout gestionnaire de communes réduites à un rang de payeur de services)
  • L’instruction du droit des sols, qui serait à la charge financière de la Communauté de Communes d’Uzès

Sans parler du fait que l’identité et la géolocalisation mêmes de notre commune poussent en faveur de ce rapprochement : la mitoyenneté des hameaux de Crouzet-Vendras et Mas Ravin-Vallérargues ; l’eau du réseau de Lussan à laquelle nous sommes raccordés comme complément ponctuel ; le territoire géographique qui est de même typologie (garrigue de Lussan)…

Nous vous invitons donc à nous donner vos arguments en faveur ou en défaveur de la sortie d’Alès Agglo, et du rattachement de notre commune à la Communauté de Communes « Pays d’Uzès ».  Nous les prendrons en compte, et ce d’autant plus qu’ils iront dans le sens de l’intérêt de notre commune. Nous ne préjugeons pas, ceci dit, de la décision finale de l’autorité préfectorale.

Nous utilisons des cookies

Vous pouvez accepter ou refuser l’utilisation de cookies qui nous permettent de réaliser des statistiques de visites de notre site. Politique de confidentialité