• Home
  • /Evènements
  • /Grignoter les gaines des câbles de fibre optique : une nouvelle mode chez les mulots …

Grignoter les gaines des câbles de fibre optique : une nouvelle mode chez les mulots …

Mardi16 juin, plus de connexion internet sur les trois hameaux : Bouquet, Le Puech et Suzon. Rétablissement prévu jeudi 18… Mercredi soir, surprise,  les lignes fonctionnent. Jeudi matin, nouvel arrêt. Rétablissement prévu samedi 20… Plus rien. Le Maire contacte la correspondante Orange, qui lui dit seulement que les réparations sont en cours… En fait, rien ne se passe : Orange fait appel à des prestataires, et gageons que les faire intervenir le weekend était plus cher !

En fait, lundi 22, la responsable Orange, sur les dents, appelle le Maire à l’aide :  ce sont des rongeurs qui mangent des câbles dans le répartiteur de la commune,  au Pont de Bouquet! Et lutter contre les rats des champs n’est pas prévu dans les procédures de réparation  …

C’est alors que Bouquet sauve la mise à Orange : un conseiller municipal, aux compétences de traqueur  reconnues, est appelé à la rescousse et amène ses granulés. Président de la chasse communale de Bouquet, Serge Quintane est plus que qualifié pour traiter le problème : qui peut le plus, peut le moins !  Il s’en occupe tout de suite et avec maestria : le raton a trouvé son maître.  Maintenant, Orange n’a plus qu’à re-rechanger ses gaines, et sans attendre encore le samedi d’après, quand même ! C’est tout ? Que nenni :  c’était sans compter qu’Orange ne se rend compte que le mardi 24 que le boîtier optique a aussi été rongé, … et qu’il faut encore commander la pièce ! arrrrgh ….

Plusieurs morales à cette histoire, que d’aucuns pourront méditer à loisir  :
– les mulots, plus forts que les nouvelles technologies !
– les câbles de fibre optique ne sont pas en cuivre, et les mulots ne sont ni nîmois, ni roumains, mais bien bouquetins …  et pourtant ! (pour les fâcheux qui voudraient politiser l’affaire… )
– Bouquet a ses propres compétences, qu’on aurait tort de sous-estimer à l’heure d’internet : réseaux ruraux plus forts que réseaux sociaux ?
– le mulot de Bouquet est  retors, … mais ça, qui en a jamais douté ?
– les plus gros ont toujours besoin d’un plus petit que soi …

Epilogue

La connexion a donc été réparée jeudi 25 … Pour que ces 10 jours de panne ne reviennent pas, l’équipe municipale elle-même a sorti la truelle : boucher les gaines des câbles au ciment, que les bestioles ne puissent plus faire bombance au répartiteur, – mieux valait le faire nous-mêmes, plutôt que de compter encore sur Orange ! Quant à nous tous, nous pouvons toujours leur envoyer personnellement une lettre  :  plus ils auront de réactions de consommateurs, plus ils seront  réactifs la prochaine fois, – espérons-le  !

Nous utilisons des cookies

Vous pouvez accepter ou refuser l’utilisation de cookies qui nous permettent de réaliser des statistiques de visites de notre site. Politique de confidentialité