• Home
  • /Vie municipale
  • /Compte rendu des parents d’élèves pour le conseil d’école du 6 novembre 2014

Compte rendu des parents d’élèves pour le conseil d’école du 6 novembre 2014

Présents :

  • SIRP : Mme Coste, M. Bretagnon.
  • Mairies : M. Boudet – Brouzet les Alès, Mme Revillon – Bouquet, Mme Chazel et M. Clemençon –
  • Enseignants : Navacelles : Mmes Blancher et Perez. Auzon : Mmes Gargallo, Bouys. Brouzet : Mmes Gamet, Rigal, Hoareau et Drugmanne
  • Parents d’élèves présents : Mmes Bonnet (Brouzet), Masseguin (Brouzet), Daniel (Brouzet), Pénalvert (Navacelles) et Ms. Masson ( Auzon) et Parra (Navacelles).
  • Autres : Mme Mallia – directrice de la Ribambelle.
  • Excusés : Mmes Bonmarchand, Salles, Baroni, Rigal, Berberian (Allégre), Arnal (Les Plans).

Concernant les TAP (Temps d’Activités Périscolaire)

Suite aux nouveaux rythmes scolaires, l’école a lieu le mercredi matin et des TAP sont organisés le vendredi après-midi. Jacqueline Mallia directrice de l’association la Ribambelle mais aussi responsable et coordinatrice des TAP donne un premier rapport. Cette première période a eu un taux de présence élevé avec des enfants répartis comme suit.

  • ? 18 enfants à Navacelles, dont entre 8 et 11 enfants qui font la sieste. Ils ont créé un lion avec des feuilles de platane.
  • ? 28 enfants à Auzon. Ils ont fabriqué un moulin avec du matériel de récupération
  • ? 38 enfants à Brouzet. Organisation d’activités autour de jeux sportifs, dont la pétanque.

Tous les encadrants sont au minimum titulaires des diplômes nécessaires ou en cours de leur obtention. Aux parents : Il est impératif de rendre les coupons de réservation distribués pour les TAP, afin de connaître le nombre d’enfants et d’organiser la logistique des activités et des transports. Les coupons  doivent être retournés même si les enfants ne participent pas aux activités. Pour la deuxième période, des activités liées aux fêtes de fins d’année seront mises en place  ainsi que la préparation d’activités liées aux fêtes de printemps et de fin d’année qui seront exposées dans les écoles pour la fin de l’année.

Question sur l’aide aux devoirs lors des TAP

Dans chaque école, au moins un des intervenants est titulaire des diplômes nécessaires pour encadrer les enfants. Une seule personne n’est pas qualifiée à ce jour.  Le vendredi après-midi, il n’y a pas d’aide aux devoirs afin de favoriser la détente et les activités péri-scolaires. Les devoirs sont laissés pour le week-end dans les familles. L’aide aux devoirs peut avoir lieu lors de la garderie mais pas pendant les TAP.

Question sur les contenus des activités et leurs communications

Bien que l’association ne soit pas tenue de communiquer sur les programmes, il est pleinement  accepté et prévu de tenir informés les parents sur les différentes activités auxquelles participeront leurs enfants. Le temps pour la mise en place de cette première période de TAP a  été très court pour tout le personnel et par conséquent, il a été difficile pour eux d’établir un  programme et de le communiquer. Les TAP ne sont pas des centres de loisirs et donc n’ont aucune obligation de rédiger un programme. Toutefois, un compte rendu succinct et un programme pour la seconde période
seront distribués après la réunion de préparation de la seconde période qui aura lieu dans  quelques jours. Ces nouvelles activités entraînent de très grands changements dans la  structure de l’éducation de nos enfants, soyons patients pendant cette période de rodage.

Question sur les lieux des TAP

Il est demandé pourquoi les activités ne se font pas dans les salles polyvalentes des diverses communes. Pour le moment les foyers communaux ne sont pas utilisés car le temps a été bon et nous avons essayé de profiter au maximum d’activités à l’extérieur afin de ne pas enfermer les enfants dans une salle. De plus, l’utilisation de ces salles entraîne des problèmes de nettoyage qui n’existent pas lorsqu’il s’agit des salles des écoles, qui sont en plus pleinement  adaptées aux enfants.

Question sur les 2200€ payés aux Francas

Il est important de rappeler que les Francas ont monté le projet et fait pleinement part de leur  expérience en soutenant la Ribambelle concernant tous les aspects législatifs, réglementaires  afin de respecter la réglementation dans notre situation. Ils font preuve d’une très grande présence et ont permis que nous ayons un projet solide, ancré dans le long terme et qui  s’adapte à la situation particulière du RPI. Notamment, ils nous informent régulièrement des décisions de l’état nous concernant, notamment sur le fonds d’amorçage qui commence à être distribué dans les mairies et qui sera renouvelé en 2015/2016.

Question sur la non présence d’intervenant extérieur le vendredi après-midi

Il est rappelé que le choix de notre regroupement de regrouper les TAP le vendredi après-midi n’est ni lié, ni dépendant à la présence d’un intervenant. C’est un facteur qui pourra le faciliter.  Pour le moment, nous sommes toujours ouverts aux intervenants, mais malgré la bonne volonté et les idées de certains en fin d’année scolaire, rien ne s’est concrétisé en ce début d’année.  Toute personne souhaitant intervenir est priée de se faire connaître auprès de l’association et  Jacqueline. Le choix du vendredi après-midi a été voté à la grande majorité pour toute l’année scolaire et  est lié pour rappel à des questions de coût, d’organisation du personnel, de bien-être de l’enfant quant au suivi des intervenants dans une même journée et du besoin de sieste des petits entre autre. Il n’est ni possible, ni souhaitable de changer en cours d’année pour une autre structure.  Toute l’équipe éducative se mobilise pour améliorer le système et une réflexion sera menée à la fin de l’année scolaire pour préparer l’organisation que nous aurons pour l’année 2015/2016. Les associations locales n’ont pas été consultées, comme cela est dit dans le PET, par manque de temps.  Jacqueline remercie les enseignantes qui aident et distribuent les papiers concernant les TAP.

Lecture du règlement

Le règlement sera affiché dans les écoles et distribué aux familles. Le règlement est validé avec une abstention. Alertes dues aux intempéries et communications. Lors des précédentes alertes, il y a eu des problèmes de communication entre la préfecture, le rectorat, les compagnies de cars, les enseignants et les parents. Tout le monde est d’accord  pour dire que le système doit être revu. A ce jour, seul le préfet peut changer les horaires des bus par arrêté préfectoral et seul le préfet  en concertation avec le rectorat décide de la fermeture des écoles du département et s’engage à  communiquer à toutes les personnes concernées. Suite aux dernières alertes, il est sûr que le système sera mis à jour et amélioré de façon à pallier aux éventualités. Pour le R et afin de s’assurer que notre PPMS (Le Plan Particulier de Mise en Sûreté) est toujours d’actualité, une concertation aura lieu avec les services de l’état / préfecture, les communes du RPI, Mme Ausset – coordinatrice du SMTBA (Syndicat Mixte des Transports du Bassin Alésien) et M. Cachon. Cela afin de clarifier ce que nous pouvons faire et si besoin  réviser notre PPMS en accord pour l’année prochaine. Vote pour l’union des conseils d’école. Agrément à l’unanimité.

Autres

Le décloisonnement des grandes sections a enfin était validé malgré des difficultés initiales au niveau du transport. Merci aux enseignantes qui se sont battues et ont écrit divers courriers pour défendre le projet, notamment à M. Roustan et M. Alary.

Questions diverses

  • Bien que les parents aient signé en début d’année des autorisations de sortie, il est normal qu’en cas de circonstance sortant de l’ordinaire, des membres du personnel demandent une  autorisation écrite supplémentaire afin de pallier à tout doute. Certains élèves semblent émettre des réflexions sur la qualité des repas à la cantine, cependant tout le conseil d’école est d’accord et assure que les repas sont équilibrés et  diversifiés avec des légumes et des fruits encourageant la découverte du goût. Nous sommes reconnaissants d’avoir une cuisine et un cuisinier sur place. Il est rappelé que les menus sont affichés dans les écoles et sur les sites web d’Allègre-Les-Fumades et Brouzet-les-Alès.
  • Sur les longs trajets de bus : malgré le long trajet du soir, il n’est pas possible que le petit bus desserve les Plans pour des raisons logistiques et financières. Y aura-t-il un rattrapage des cours pour les jours en alerte rouge ? Il n’y en pas de prévu. Sur l’ensemble de l’année cela sera absorbé.
  • Peut-on interdire l’accès des voitures dans la rue de l’école d’Auzon ? Il est impossible de fermer la route. Cependant il est demandé aux parents, pour la sécurité des enfants, de se garer sur le grand parking à quelques mètres, le passage et les demi-tours dans une impasse augmentant considérablement le risque d’accident.
  • Peut-on lier l’opération brioche pour les handicapés des communes avec les écoles afin de sensibiliser les enfants à ces situations ? Il est important de sensibiliser les enfants, mais l’opération brioche étant une action  commerciale, elle ne peut rentrer dans le cadre des leçons de l’école.

Nous utilisons des cookies

Vous pouvez accepter ou refuser l’utilisation de cookies qui nous permettent de réaliser des statistiques de visites de notre site. Politique de confidentialité