• Home
  • /Vie municipale
  • /Intempéries d’octobre dernier : les suites à attendre pour la commune et pour les agriculteurs

Intempéries d’octobre dernier : les suites à attendre pour la commune et pour les agriculteurs

Quelques informations sur les dégâts occasionnés par les pluies diluviennes des 10 et 11 octobre,   et sur les aides à venir.

1. Pour la commune, des dégâts de voirie importants :

Pompiers nettoyant les gravats (2)Les élus et les habitants se sont mobilisés pour parer au plus pressé.  Les pompiers de Méjannes sont venus nettoyer les pierres et graviers sur quelques places  en particulier devant le mas Labeille.

Le Maire a contacté et sollicité tous les services de l’état : suite aux dossiers communiqués à ces services, un spécialiste, agent du Conseil Général, est venu le 21 novembre sur le terrain pour évaluer l’ampleur des dégâts. Le dossier est maintenant  étudié par les services de la DDTM.

Pour parer au plus pressé et éviter que les morceaux de routes  arrachés par les pluies ne s’agrandissent, l’entreprise Joffre était venue les boucher avec du béton.  Mais dès le mois de janvier, quelques chemins de terre seront réparés.  De même, les chemins  en enrobé  seront repris après le printemps, quand le temps sera plus chaud, ce qui est la condition nécessaire pour la tenue du goudron. Le nombre de voies restaurées sera corrélé aux aides de l’état.

2. Pour les agriculteurs, des dégâts pour leurs champs

Les agriculteurs du département ont perdu beaucoup de récolte, et la commune de Bouquet  a été reconnue sinistrée au titre des calamités agricoles à la suite des pluies intenses et des  inondations de septembre et octobre 2014, grâce à la démarche du Maire.

Les agriculteurs de la commune peuvent  retirer le dossier d’indemnisation accompagné des notices auprès de la mairie ou des services de la préfecture, et les télécharger sur le site internet de la préfecture du Gard à l’adresse : http://www.gard.gouv.fr/Politiques-publiques/Agriculture/AIdes-agricoles/Calamites-agricoles2 , qui sera mis à jour dans les prochains jours.  Le retour des dossiers en mairie n’étant plus obligatoire, les agriculteurs peuvent faire parvenir leurs dossiers complets directement à la DDTM du Gard.  La date limite de retour des dossiers à la DDTM est fixée au 30 janvier 2015.

Nous utilisons des cookies

Vous pouvez accepter ou refuser l’utilisation de cookies qui nous permettent de réaliser des statistiques de visites de notre site. Politique de confidentialité