Routes de Bouquet : attention, une vache peut en cacher une autre !

La saga continue … trois vaches et deux taureaux, irréductibles, sont revenus divaguer sur nos routes, après leur échappée belle de leur enclos. Belle race et fiers spécimens au demeurant. Ceci du dimanche après-midi 8 octobre jusqu’au mardi 10 à l’aube, où le propriétaire les a récupérés.

Prenons garde à nous d’abord : quand des animaux sont sur les routes, ils représentent d’abord un danger pour les habitants de la commune, qui risquent de leur rentrer dedans au détour d’un virage, ou bien dans l’obscurité. La consigne pour tous est d’appeler d’abord la gendarmerie. Sinon signaler leur présence à la mairie : cela permet de suivre leur parcours pour les récupérer plus facilement et de prévenir leurs propriétaires. Si le maire est légalement responsable de la sécurité publique, nous le sommes tous pour notre sécurité !

Ensuite, est-il nécessaire de le dire ? Soyons bienveillants envers ces animaux échappés, vaches, ânes ou chevaux, qui peuvent être assoiffés, voire dénutris : ayons la sagesse de les mettre dans un enclos temporaire, quand c’est possible, le temps que gendarmerie et mairie agissent auprès de leurs maîtres …  Entendons Lamartine qui nous disait : « On n’a pas deux coeurs, un pour les animaux et un pour les humains. On a un coeur ou on n’en a pas. » ….